Chute du Bitcoin, stop ou encore ?

By 19 janvier 2018Carte Cryptodevises

Chute du Bitcoin stop ou encoreLa récente chute du Bitcoin rappelle à quel point les crypto monnaies sont volatiles. Toutefois, la volatilité rencontrée cette semaine atteint des niveaux rares. Les cours du Bitcoin jouent aux montagnes russes, perdant de 2000 $ en quelques heures pour passer sous le seuil psychologique des 10 000 $, avant de récupérer le terrain perdu en dépassant de nouveaux les 12 000 $.

Pour rappel, le 17 décembre dernier le cours du Bitcoin a signé son plus haut à 19 891 $. Les raisons de la chute du Bitcoin s’expliquent en partie par la volonté de nombreux pays dans le monde de mettre en place une réglementation plus stricte sur les transactions en crypto monnaies. Une mauvaise nouvelle de plus pour les crypto monnaies, alors qu’il y a 2 semaines Visa annonçait suspendre son partenariat avec l’un des plus gros émetteurs de cartes bancaires Bitcoin.

La mère des crypto monnaies n’est pas la seule à avoir été impactée par ces annonces de début de semaine, ainsi dans son sillage d’autres crypto devises ont lourdement chuté. À l’instar de l’Ethereum et du Ripple, qui a enregistré une baisse de 31,76 % sur 24 heures, comme le Bitcoin les pertes ont quasiment été effacées ce jeudi. Selon les spécialistes, l’ampleur de la chute du Bitcoin et des principales crypto monnaies ne s’explique que par un mouvement de panique. En effet, suite aux annonces de durcissement de la législation, de nombreux investisseurs essayent logiquement de sortir coûte que coûte du marché.

Une réglementation plus stricte à l’origine de la chute du Bitcoin

La perspective d’une réglementation plus stricte n’explique pas totalement la chute du Bitcoin. Les perspectives à moyen terme restent sombres sur les crypto monnaies et plus particulièrement sur le Bitcoin. Ainsi de nombreux analystes avancent qu’il existe un gros potentiel de baisse sur le Bitcoin, celui-ci pourrait après échéance descendre aux alentours de 5600 $, alors que le seuil des 5.000 dollars avait été dépassé le 12 octobre 2017.

La chute du Bitcoin est inévitable d’après l’autorité européenne des marchés financiers l’AEMF (en anglais European Securities and Markets Authority (ESMA)), qui par la voix de son président Steven Maijoor, répondant à une interview de l’agence Bloomberg à Hong Kong, déclarait : « les investisseurs en crypto monnaies devraient être prêts à perdre tout leur argent ». Celui-ci pointe du doigt le piège mortel qu’est l’extrême volatilité des devises digitales.

Le président de l’AEMF, Steven Maijoor estime que celle-ci réduisait à zéro leur intérêt en tant que monnaie au sens strict du terme, soulignant au passage le faible taux d’adoption des crypto devises dans le monde. En novembre, l’AEMF avait déjà prévenu les investisseurs des risques des ICO (« Initial Coin Offering »), ces levées de fonds par émission d’actifs numériques échangeables contre des crypto devises…

Chute du Bitcoin et rebond que faut-il en penser ?

Nous sommes bien loin des estimations les plus folles des Bitcoin enthousiastes prophétisant un Bitcoin à 100 000 $ d’ici la fin de l’année 2018. Ces 2 analyses opposées ne doivent pas faire perdre de vue la progression spectaculaire du Bitcoin, puisque la crypto monnaie cotait 900 $ en janvier 2017, début janvier 2018 le cours gravitait aux alentours de 15 000 $.

Rien de nouveau sous le soleil des crypto monnaies, le Bitcoin ayant déjà perdu à de nombreuses occasions soit la quasi-totalité de sa valeur, notamment 2011, ou la moitié de sa valeur fin 2014. Toutefois, les raisons sont différentes cette fois-ci, en effet les investisseurs et les détenteurs de crypto devises se demandent s’il est judicieux de conserver ou vendre leur actif.

Si les menaces de réglementation, voire d’interdiction pure et simple de nombreux gouvernements pèsent dans cette décision. Les limitations techniques du Bitcoin posent la question de la pérennité et de son adoption comme moyen de paiement au quotidien.

Leave a Reply