Paiement sans contact : Un voleur peut-il vider votre compte ? 5/5 (1)

Fraude-paiement sans contact NFC

Le paiement sans contact est présenté comme la dernière innovation de la carte bancaire. Pourtant celui-ci n’est pas si nouveau puisqu’il a été lancé en 2012. Le paiement NFC permet de régler des achats avec sa carte de paiement, sans saisir le code confidentiel. Comme son nom l’indique. Ce paiement se fait sans contact, grâce à un TPE spécial. Ce que propose le paiement sans contact. C’est de changer notre façon de régler nos achats de petits montants. En effet, les banques autorisent les paiements sans contact pour des sommes allant de 20 à 30 €. De plus, le nombre de paiements sans contact est lui aussi limité.

Le paiement sans contact décolle en France

paiement sans contactCette solution innovante semble avoir séduit les Français, puisque d’après le groupement cartes bancaire CB. Les Français en 2017, ont réalisé plus d’un milliard de transactions en paiement NFC. Une tendance qui devrait se poursuivre à la hausse. D’autant plus que les banques livrent systématiquement à leurs clients, des cartes bancaires équipées du système de paiement sans contact NFC. Les cartes bancaires prépayées, à l’image de la carte Veritas fournissent elles aussi des cartes bancaires paiement sans contact NFC.

Bien qu’ayant été lancé en 2012. Le grand public sensibilisé à la question de la sécurité, s’interroge toujours sur les risques d’un tel système. Ainsi, la question posée est : en cas de vol de carte bancaire NFC, le voleur peut-il utiliser ce moyen de paiement sans saisie du code secret. Autant de fois qu’il le souhaite ? Jusqu’à vider le compte bancaire de sa victime ? Les témoignages de certains clients sont peu rassurants. Les informations émanant des spécialistes en sécurité, sont-elles aussi inquiétantes. Comme en atteste un article de 60 millions de consommateurs révélant de nombreuses failles de sécurité sur le système de paiement sans contact NFC.

Deux montants plafonnent le paiement sans contact

Pour pallier aux failles de sécurité, et à l’utilisation frauduleuse d’une carte bancaire suite à un vol. Les banques ont prévu deux mécanismes afin de limiter le montant des paiements. Le nombre de paiements consécutifs sur une période prédéterminée. Mais aussi le plafond maximal pour chaque paiement unique. Chaque banque définit la limite de ces deux contraintes.

Ainsi, pour la première protection limitant le plafond maximal pour un paiement NFC, la majorité des banques fixes celui-ci a 20 ou 30 €. À noter que ce plafond était limité à 20 € avant octobre 2017. Celui-ci ayant été relevé depuis pour toute nouvelle carte bancaire émise à 30 €. Si pour l’utilisateur relèvement de ce plafond peut être considéré comme une bonne nouvelle. Puisqu’il permet de régler des plus gros montants sans avoir à insérer sa carte bancaire et saisir son code confidentiel. Pour un voleur, c’est un bel effet d’aubaine, un cadeau de 10 € supplémentaires pour son larcin.

La limitation des achats consécutifs, ou le montant d’achats cumulés est le deuxième mécanisme de protection contre l’utilisation frauduleuse d’une carte bancaire à paiement NFC. Ces mesures de protection varient elle aussi en fonction des banques. La fédération bancaire française explique dans son guide d’information sur le paiement sans contact. Le montant appliqué par les banques françaises est lui aussi variable. Allant du simple au double et se situant entre 50 et 100 euros. Une fois ce plafond dépassé, la fonction paiement sans contact est désactivée. Dès lors, pour effectuer tout autre paiement. Il faudra impérativement saisir le code secret de la carte bancaire.

Faire opposition sur une carte bancaire NFC

paiement sans contactCette disposition légale afin de protéger les consommateurs en cas de vol de leur moyen de paiement NFC est confirmée par le ministère de la justice. Celui-ci nous informe sur son site Internet que : « votre banque fixe un plafond au montant cumulé des achats « sans contact » autorisés (par jour, par semaine ou par mois). Ainsi qu’un nombre maximum de transactions consécutives autorisées ». Si la justice semble prendre le problème à bras le corps. Même après avoir fait opposition, techniquement, les banques ne peuvent bloquer les paiements sans contact. Les banques expliquent que l’opposition sur une carte bancaire est un système qui fonctionne lorsque le terminal de paiement électronique leur envoie une demande d’autorisation de règlement. Or, le terminal de paiement sans contact effectue le règlement sans demande d’autorisation.

Le paiement NFC une technologie immature

En conclusion, le plafonnement des montants est à l’heure actuelle la seule parade contre la fraude sur une carte bancaire à paiement NFC. Et ce, même si la carte bancaire a été mise en opposition. Le législateur pallie la légèreté de l’industrie bancaire. Les approximations technologiques dans l’article L. 133–du code monétaire et financier. Celui-ci stipule : que le client doit être totalement et immédiatement remboursé par la banque lorsque sa carte est utilisée à son insu sans utilisation du code confidentiel ».

Si la loi existe bel et bien. La procédure peut être pénible si la banque n’y met pas un peu de bonne volonté. Dès lors l’on peut se demander s’il n’est pas préférable de patienter encore un peu, pour opter pour une carte bancaire paiement sans contact. En effet, si les banques proposent systématiquement ce type de carte bancaire. Sachez que vous êtes en droit de demander gratuitement à votre banque, une carte bancaire dépourvue de paiement NFC.

Idem, pour une carte bancaire prépayée, il faudra contacter l’émetteur pour faire la demande, pour vous aider à choisir la meilleure carte bancaire prépayée NFC ou non.

Découvrez notre comparatif des meilleures cartes de paiement sans engagement.

Donnez une note

Leave a Reply