5/5 (5)

La carte Bancaire RechargeableLa carte bancaire rechargeable aussi appelée carte bancaire prépayée est un moyen de paiement moderne. Contrairement aux cartes bancaires classiques, la carte bancaire rechargeable ou carte prépayée peut être obtenue sans pour autant ouvrir un compte courant dans un établissement bancaire. La carte bancaire rechargeable selon les émetteurs fonctionne aussi bien sur le réseau visa que le réseau MasterCard.

À l’instar des cartes bancaires classiques, la carte bancaire rechargeable permet d’effectuer des achats, mais aussi des retraits d’espèces un guichet automatique. La principale différence entre la carte bancaire classique et la carte bancaire prépayée, c’est que la dernière interroge avant tout paiement le solde. Ainsi, lorsque le solde de la carte est épuisé, il faut alors la recharger. D’où le nom de carte bancaire rechargeable, ou carte bancaire prépayée.

Caractéristiques de la carte rechargeable

Au-delà de cette caractéristique, ce nouveau type de carte inventée par les FinTech fournis globalement des services identiques à une carte bancaire traditionnelle. Bien que celle-ci ne soit rattachée à aucun compte bancaire, c’est la raison pour laquelle l’on appelle aussi compte sans banque. D’autant plus qu’aujourd’hui la majorité des cartes bancaires rechargeables sont délivrées avec un RIB ou un IBAN.

Un détail qui a son importance, puisque l’utilisateur muni d’un RIB peut désormais domicilier son salaire, ou encore mettre en place des prélèvements automatiques pour les règlements des factures d’électricité, téléphonie mobile, etc. Selon le règlement européen de juin 2016, c’est une carte permettant de disposer d’une somme d’argent limitée. Elle peut être à usage unique ou rechargeable. La mention PREPAYE doit être imprimée sur la carte.

La fin de l’anonymat pour les cartes bancaires prépayées

Depuis décembre 2016, dans l’Hexagone le décret numéro 2016–1742, limite le plafond des cartes bancaires rechargeables à 10 000 €. Tandis que le plafond de rechargement, de retrait ou de remboursement effectué avec une solution de monnaie électronique anonyme est plafonné à 1000 € par mois calendaire. En effet, ce décret va dans le sens de la quatrième directive européenne encadrant la lutte contre le blanchiment d’argent. La législation a été renforcée depuis le 1er janvier 2017. Depuis cette date, il est désormais impossible d’utiliser une carte bancaire prépayée de façon anonyme en France, pour un montant supérieur de 250 € par période de 30 jours.

L’arrivée de nouveaux acteurs sur ce marché

Le succès rencontré par ces nouvelles solutions de paiement a conduit de nombreux établissements à proposer elles aussi ce type de carte bancaire sans compte en banque. C’est notamment le cas pour Orange l’opérateur téléphonique avec son compte Orange Bank. Ou encore la grande distribution avec Carrefour et son coffret compte sans banque C-Zam. Les banques traditionnelles proposent elles aussi des solutions similaires, c’est notamment le cas pour la Banque Postale ou encore la Caisse D’Épargne.

Fonctionnement des cartes prépayées

Le mode de fonctionnement d’une carte bancaire prépayée est à tous points identiques à celui d’une carte de paiement classique. Comme évoqué précédemment la seule différence, c’est que la carte bancaire rechargeable n’est liée à aucun compte bancaire. Dès lors, il est impossible d’être à découvert, et donc d’avoir à payer des agios. Depuis leur arrivée au début des années 2010, l’écosystème des cartes bancaires rechargeables grandit de jour en jour. Ainsi parmi les émetteurs l’on peut distinguer plusieurs types de cartes bancaires prépayées. Certaines solutions les plus abouties fournissent la totalité des services bancaires.

Utilisation au quotidien d’une carte bancaire rechargeable

L’acquisition d’une carte bancaire rechargeable peut se faire de différentes manières. Si celle-ci peut être acquise dans un point de vente physique. Notamment dans les boutiques Orange, ou les supermarchés Carrefour. La majorité des produits sont vendus en ligne via un site Internet. Aujourd’hui les démarches pour acheter une carte bancaire prépayée se font en quelques minutes. La carte est alors délivrée par la poste en 15 jours maximum.

La gestion du compte sans banque s’effectue alors grâce à une application Smartphone. En fonction de l’émetteur celle-ci permet d’effectuer un grand nombre d’opérations. Par exemple la modification du code confidentiel, la gestion en temps réel de la carte bancaire. Il est ainsi possible de limiter les montants des paiements et des retraits, ou encore de générer une carte virtuelle pour les achats en ligne. Les rechargements s’effectuent par virement bancaire, où via une autre carte bancaire, ou encore grâce à des coupons de rechargement.

À qui s’adresse la carte bancaire rechargeable ?

De nombreuses catégories de personnes sont concernées par ce nouveau produit bancaire sans banque. En effet, si au début la cible était essentiellement des personnes fichées interdit bancaire. Rapidement la carte bancaire rechargeable a su séduire les personnes à faible revenu, les étudiants, les enfants. Tandis que les personnes déjà bancarisées l’ont adoptée afin d’effectuer les paiements sur Internet. En effet, en cas de fraude à la carte bancaire, avec ce type de produit la malversation est limitée aux soldes disponibles sur la carte. Il n’y a donc aucun risque de contamination sur le compte courant.

La carte Bancaire RechargeableLes voyageurs ont aussi très rapidement compris l’intérêt de la carte bancaire rechargeable. Tout d’abord afin de limiter les risques de piratage, mais aussi afin de tirer parti de produits spécifiques. En effet, certaines cartes bancaires rechargeables ont été spécialement conçues comme de véritables petits bureaux de change. C’est notamment le cas de la carte bancaire Travelex, ou la carte Veritas qui permettent d’utiliser quatre devises. Euro, Livre sterling, dollar américain, ou Rand sud-africain. L’avantage de ce type de carte bancaire rechargeable c’est qu’elle offre des taux de change défiant toute concurrence.

Coût et frais de fonctionnement des cartes rechargeables

La majorité des émetteurs de cartes bancaires rechargeables offre la gratuité de la carte bancaire. Lorsque ce n’est pas le cas, l’acquisition se fait à un moindre coût allant de cinq euros pour les moins chers à 29 € par an. À l’usage, les frais de fonctionnement peuvent être divisés par deux lorsqu’on les compare aux produits proposés par les banques classiques. Pour ordre d’idée les frais de rechargement d’une carte bancaire prépayée varient entre 1 et 10 pour cent en fonction des montants rechargés. Toutefois, des frais d’inactivité peuvent être facturés si la carte bancaire n’est pas utilisée durant une certaine période. Bien évidemment, celle-ci varie en fonction de l’émetteur.

Consulter le comparatif des cartes bancaires prépayées et néo banques.

Donnez une note

Leave a Reply