5/5 (8)

Néobanque ou encore néo-banque est un nouveau vocable que l’on utilise souvent à tort et à travers. Comme vous l’aurez sans doute remarqué celui-ci peut s’orthographier de différentes manières. Dans cet article, nous vous donnons la définition de ce qu’est une néobanque. La mission d’une néobanque est de proposer à ses clients une expérience bancaire unique, et ce au quotidien. Quand on dit néobanque, en réalité on parle de banque mobile first, ou 100 % mobile. À ne pas confondre avec les comptes sans banque ou carte bancaire prépayée. Même s’il existe de nombreuses similitudes, ce qui n’a rien de surprenant puisque ces nouveaux produits bancaires sont le fait de start-up de la FinTech. Elles reprennent donc plus ou moins les mêmes éléments et repose sur des modèles économiques similaires.

La définition d’une néobanque

Cette nuance a son importance, comme nous allons le voir un peu plus tard. La définition la plus communément acceptée de la néobanque est : Une banque digitale, mobile, qui se contrôle depuis une application. Mais ce n’est pas tout. Derrière cette définition se cache une nouvelle expérience de la banque.

Contrairement aux banques traditionnelles et dans une certaine mesure les banques en ligne. Une néobanque ne dispose pas d’agence à proprement parler. En effet, les banques traditionnelles disposent d’agence physique ouverte la journée, et le plus souvent fermé le week-end. Au sein de ces agences des conseillers en costume-cravate, toujours propre sur soi conseillent les clients. C’est ce que l’on appelle de façon poétique la banque à papa. Qui n’est autre que la banque du XXe siècle, dans laquelle nos parents et nos grands-parents ont ouvert leur compte bancaire. La néobanque ne possède pas d’agence physique. Elle est complètement dématérialisée. Dès lors, elle est accessible 24 heures sur 24 sept jours sur sept.

De la banque en ligne à la néobanque

n26-la définition d’une néobanqueDésormais, avec la démocratisation de l’Internet à la fin des années 90, et l’avènement du haut débit au début des années 2000. Le paysage bancaire mondial a été modifié de fond en comble. Les premières représentantes de la nouvelle banque ont d’abord été les banques en ligne. Celles-ci furent les premières à offrir la possibilité un client de gérer son compte bancaire depuis un ordinateur. À noter que la majorité des acteurs de la banque en ligne sont en réalité des filiales des banques traditionnelles.

Avec l’arrivée du téléphone en ligne, et plus particulièrement du Smartphone au début des années 2010. La néobanque a fait son apparition, en effet sans Smartphone, pas de néobanque. Une étude récente menée dans l’Hexagone indique que les Français utilisent davantage leur téléphone que leur ordinateur. Cette mutation a considérablement changé nos habitudes de consommer. Les banques traditionnelles ont mis du temps à s’adapter à ces nouvelles habitudes. Les prémices de la banque mobile, pierre angulaire de la néobanque ont fait leur apparition.

Les start-ups de la FinTech ont révolutionné la banque

Avec l’ouverture à la concurrence de la fourniture des services financiers et bancaires. De nouveaux acteurs sont arrivés avec des produits capables de révolutionner le secteur bancaire. Cette nouvelle génération d’entrepreneurs et ce que l’on appelle la FinTech. FinTech est la contraction du mot finance et technologie. Ces start-ups furent les premières à proposer les premières briques de ce qui allait devenir la néobanque.

Lorsque l’on dit néobanque, l’on parle effectivement de banque mobile. L’un des leaders incontestés en Europe est sans aucun doute la néobanque allemande N26. Celle-ci est souvent citée en exemple, car elle permet à ses clients de gérer leur compte bancaire grâce à une application Smartphone extrêmement ergonomique. Il est important de rappeler qu’il ne faut pas confondre les banques en ligne où les banques historiques qui elles aussi proposent désormais des applications Smartphone. Avec les néobanque qui ont été pensées dès lors conception pour fonctionner uniquement avec un Smartphone.

L’application, fer de lance de la banque mobile first

n26-carte définition d’une néobanqueComme évoqué dans l’introduction lorsque l’on parle de néobanque on parle de banque mobile first. Bien que tous les acteurs proposent une application Web ou WebApp. Celle-ci permet d’effectuer toutes les opérations réalisables sur un Smartphone, mais avec un ordinateur. Pour autant, l’application Smartphone reste le fer de lance d’une banque mobile first. Le succès de ces nouveaux acteurs s’est bâti sur la qualité de l’expérience utilisateur.

Pour s’en convaincre, il suffit de se rendre sur l’Apple Store et le Play Store et regarder les notes décernées par les utilisateurs. Le résultat est édifiant, notamment pour l’application N26, ou encore celle d’Orange Bank dont les notes sont souvent supérieures à quatre étoiles. Qui aurait pensé un jour que son application préférée serait sa banque ? C’est le cas aujourd’hui grâce à la néobanque. Comment est-ce que cela se traduit dans la vie de tous les jours pour les clients ?

Les avantages offerts par la banque 100 % digitale

la définition d’une néobanque orange bankSi la qualité de l’expérience utilisateur est un atout indéniable expliquant le succès de ces nouveaux acteurs de la finance. Force est de constater que les prix compétitifs ont tout autant séduit. En effet, la majorité des néobanque ne ponctionne pas de frais d’ouverture, c’est le règne de la transparence. Puisqu’il n’y a pas non plus de frais cachés, ni d’obligation de dépôt. Il est même possible en respectant certaines conditions de s’affranchir des frais de tenue de compte. Ce modèle économique et cette volonté de transparence est en phase avec les valeurs de notre époque ont largement contribué à leur succès.

L’autre atout pouvant expliquer la croissance phénoménale dont bénéficient les acteurs de la banque mobile first. C’est la possibilité d’accéder aux informations concernant son compte bancaire en temps réel. En effet, avant l’arrivée de la néobanque, il fallait attendre entre 48 et 72 heures avant de voir apparaître une transaction sur son relevé de compte bancaire. Et ce même avec les banques en ligne, pourtant réputé plus réactive que leurs homologues traditionnelles. Les nouveaux acteurs, propose des notifications en temps réel que ce soit pour un retrait un distributeur de billets, ou lors des virements qui sont réalisés immédiatement, et bénéficie aussi d’une notification.

Paramètres gérés directement dans l’application

La flexibilité et la personnalisation maximale est l’une des marques de fabrique de la nouvelle banque digitale. En effet grâce à l’application en quelques clics il est possible de modifier le plafond de retrait de sa carte bancaire. L’application permet aussi de modifier son code PIN, ou encore de bloquer sa carte bancaire prépayée ou de la débloquer. Jamais un client d’une banque n’a été aussi maître de ses finances.

Dans le monde de la néobanque l’on peut distinguer deux types d’acteurs. En effet, si certains ne proposent qu’une application de paiement, d’autres sont de vraies banques disposant d’une licence bancaire. C’est notamment le cas pour la banque mobile Orange Bank, ou N26, ou encore Veritas Card.

Ce détail a son importance, car comme acteur de la banque classique, une néobanque mobile disposant d’une licence bancaire peut garantir jusqu’à 100 000 € les fonds déposés sur le compte. L’objectif d’une néobanque est de réinventer l’expérience de la banque pour que celle-ci s’intègre parfaitement au monde d’aujourd’hui et aux nouveaux utilisateurs. Ainsi, parce que les néobanque disposant d’une licence bancaire sont des banques à part entière. Elles doivent donc se soumettre à des obligations en matière de sécurité. Elles utilisent notamment la technologie 3D Secure qui garantit une sécurité maximale lors des transactions en ligne.

Pour en savoir plus, sur les meilleures offres carte bancaire prépayée et compte sans banque, nous vous invitons à consulter le comparatif carte bancaire prépayée,

Donnez une note

Leave a Reply