Les cartes bancaires prépayées: anonymat, fisc et compagnie…les idées reçues et les questions que vous n’avez pas osées  demander


Les idées reçues sur les cartes bancaires prépayées ne manquent pas. Pour certains journalistes elles sont un Eldorado pour les escrocs et le blanchiment d’argent, pour d’autres elles sont un outil de fraude fiscale incomparable…

Très jolie tout ça, mais franchement vous imaginez 1 secondes des organismes comme MasterCard® ou Visa, sociétés de plusieurs dizaines de milliards de dollars créer des outils pour les trafiquants et les bandits, et pourquoi pas offrir un faux passeport et un pistolet mitrailleur pour l’achat d’une carte bancaire rechargeable ?

Nous avons posé les questions à un spécialiste :

Première question  : Y a t il un anonymat pour l’achat d’une carte bancaire rechargeable ?

Oui, lorsque vous achetez une carte bancaire prépayée sur internet ou dans une grande surface, vous serez 100% anonyme mais à 3 conditions uniquement:

  • Lors de votre activation vous donnez des informations personnelles (nom, adresse) volontairement fausses
  • Vous rechargez votre carte uniquement avec des coupons type ukash, neosurf… acheté évidement en espèces (et pas par carte de crédit !)
  • Vous ne dépassez pas la limite de rechargement de 1000euros par an (sauf carte Veritas qui autorise 2.500euros anonyme)

Pour résumé, le 100% anonymat ce n’est que pour 999euros. Au-dessus de cette somme, il faudra vous identifier. C’est la loi non seulement au niveau des règles anti blanchiment, mais c’est aussi la règle donnée par MasterCard® ou Visa pour justement éviter les dérives.

Seconde question: Quel anonymat pour un rechargement au-dessus de 1.000euros par an ?

Un rechargement annuel supérieur a 1000euros par an implique que vous devez vous identifier en fournissant une copie de votre pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Certaines cartes comme la veritas sont assez souples la dessus puisqu’elles  permettent de s’identifier directement en ligne.

Donc une copie couleur d’une pièce d’identité et 1 copie d’un justificatif de domicile.

Les détracteurs pourront dire qu’il est facile de faire un faux avec un logiciel de dessin.

Effectivement, mais là vous rentrez dans la catégorie grand banditisme car modifier une pièce d’identité porte préjudice à l’Etat. C’est un peu comme imprimer des billets de banque avec son imprimante laser couleur. C’est possible mais ce n’est pas vraiment une bonne idée.

Et puis les émetteurs de carte bancaire rechargeable digne de ce nom n’en sont pas à leur coup d’essai. La plupart dispose du fichier de vérification de MasterCard® ou de Visa. Ce fichier regroupe la plupart des personnes que Visa et MasterCard® refusent d’avoir comme clients car déjà auteurs identifiés de plusieurs arnaques. Cette vérification n’implique aucune communication avec des services tiers, mais votre carte restera limitée à un rechargement annuel maximum de 1000euros

Troisième Question : Qui a accès aux données de ma carte bancaire rechargeable ? (c’est plutôt ça la vrai question :)

Une carte bancaire prépayée ne nécessite pas l’ouverture d’un compte bancaire. Mais au-dessus d’un rechargement annuel de 1000euros vous devez fournir un minimum d’informations. Ou vont ses informations ? Le fisc peut il y avoir accès ? Les sommes sur ma carte bancaire prépayée peuvent-ils être saisies par une administration ou un créancier ? Dans quelles mesures mes informations sont-elles protégées ?

Autant de question qu’on pourrait se poser lorsqu’on a une carte bancaire rechargeable et qu’on veut y mettre ses économies plutôt que sous son matelas.

Comme les comptes offshores en Suisse ou ailleurs, rien n’est 100% anonyme, il faut vous identifier à un moment.

Non pas pour garantir vos fonds, mais plutôt pour vous assurer qu’en cas de problèmes vous pouvez justifier que cet argent est bien à vous !

Donc la vraie question à vous poser c’est la nationalité des émetteurs et des commercialisateurs qui proposent une carte bancaire prépayée.

Ainsi lorsque vous choisissez une carte tel que TransCash ou PCS qui sont très pratiques et disponibles en bureau de tabac et grandes surfaces, n’oubliez pas que les sociétés qui les commercialisent sont françaises, donc vos données seront conservées pour partie en France.

Suite a ces questions nous publions ci-dessous une tableau avec la nationalité des émetteurs et des commercialisateurs de cartes bancaires rechargeables.

Certains y trouveront les avantages ou les inconvénients d’avoir une carte bancaire prépayée 100% non française d’autres préfèreront le coté patriotique.

Bref chacun est libre de ses choix.

TABLEAU RÉCAPITULATIF - CARTES BANCAIRES RECHARGEABLES et l’ANONYMAT

Prix carte sans activité
ID
vendeur
ID émetteur
Langue(s)
Support client
Note ANONYMOUS
de la rédaction /10
Veritas
€ 29.90
   Chypre
UK
Français/Anglais
9/10
T24B
€ 180.00 !!
????
UK
Anglais
6/10
Yuna
€ 24.50
Germany
UK
Anglais/Français
6/10
Eco
€ 49.00
UK
UK
Anglais/Français
5/10
Medius
79.80
FERME
FERME
FERME
FERME
Jumbo
€ 143.70
FERME
FERME
FERME
FERME
Moneybookers
€ 10.00
UK
UK
Anglais/Français
5/10
Neteller
€ 30.00
UK
UK
Anglais/Français
6/10
Pcs
€ 32.90
France
Gibraltar
Français
5/10
Neocash
€ 37.90
France
Gibraltar
Français
5/10
Transcash
€ 19.90
France
UK
Français
3/10
Toneo First
€ 25.00
France
UK
Français
3/10
Ultreia
€ 10.00
FERME
FERME
FERME
FERME
Regliss
€ 18.00
France
France
Français
1/10